Est-il possible de changer d’assurance emprunteur ?

En cas d’événement grave, tel que décès, invalidité ou incapacité, l’assurance de l’emprunteur garantit le remboursement de l’hypothèque. Sous certaines conditions, la loi autorise l’emprunteur à choisir une assurance hypothécaire lors de l’achat de crédit, puis à choisir la durée de l’hypothèque. C’est ce qu’on appelle la commission d’assurance.

Quand puis-je changer d’assurance de prêt ?

Si vous souhaitez modifier l’assurance de prêt avant que la durée du contrat ne soit d’un an, vous pouvez résilier le contrat à tout moment sans frais conformément à la loi Hamon, à condition de donner un préavis de 15 jours. Si vous souhaitez modifier l’assurance emprunteur après 1 an, vous pouvez la changer gratuitement une fois par an grâce à la méthode Sapin 2 : à l’anniversaire du contrat d’assurance, s’il s’agit d’une assurance collective, ou en cas d’assurance confiée, à la date stipulée dans le contrat (Saban 2 méthode). Toute modification de l’assurance de prêt en vertu de la loi Sabine doit faire l’objet d’un préavis de 2 mois.

Pourquoi changer l’assurance hypothécaire ?

Dans la plupart des cas, les contrats d’assurance hypothécaire sont obligatoires, mais ils sont également essentiels pour prévoir certains événements qui peuvent survenir pendant la durée du prêt. Il s’agit de protéger l’emprunteur et sa famille : dans certains cas, l’assureur paie la mensualité du prêt ou même la totalité du capital restant dû pour le compte de l’emprunteur. Pour en savoir plus sur le changement d’assurance emprunteur,  vous pouvez consulter notre site ici. 
Aujourd’hui, la grande majorité des emprunteurs choisissent des contrats fournis par les banques prêteuses. Cependant, ces contrats qui bénéficient de choix évidents ou de choix par défaut sont rarement compétitifs. Ainsi, en fonction de la durée du prêt et des données personnelles de l’emprunteur, il est possible d’économiser jusqu’à 20 000 euros pendant la durée du prêt. Par conséquent, il est nécessaire de passer à des contrats d’assurance fournis par des organisations autres que la banque prêteuse.

Comment changer d’assurance hypothécaire après une renégociation ?

Lorsque vous modifiez le taux d’intérêt actuel des prêts bancaires, nous parlons de renégocier l’hypothèque. Il est différent du rachat, ce qui implique que le prêteur a changé. Reprendre une hypothèque, c’est obtenir de meilleures conditions de crédit. Après ce processus, votre devis de prêt sera révisé, uniquement lié à la baisse des taux d’intérêt. La renégociation n’a aucun effet sur votre assurance de prêt. Cependant, dans le processus de réduction des coûts, il serait dommage de ne pas étudier si vous pouvez encore économiser de l’argent dans votre assurance prêt. Si votre prêt est assuré par votre banque, la renégociation peut se dérouler en même temps.

Habituellement, vous pourrez renégocier l’un ou l’autre de ces contrats, mais ce sera difficile.
Par conséquent, afin d’optimiser le budget, nous vous recommandons de simuler également les avantages possibles après le changement de l’assurance prêt. En renégociant l’hypothèque, vous aurez la possibilité de réduire la période de remboursement ainsi qu’un éventuel taux assurance inférieure. 

Quels placements sont bons à prendre en cette période de crise ?

Investir est un must. Vous rentabilisez ainsi vos revenus. Vous pouvez minimiser les perceptions du FISC. Et si vous choisissez bien votre placement, vous pourriez gagner de l’argent sans vous fouler. La question étant justement : quels sont les investissements dans lesquels se lancer en cette période.

Le retour des placements financiers

On sonne le retour des placements financiers. Il aura fallu la chute du marché de la bourse et la restriction des déplacements qui compliquent les investissements immobiliers pour ce faire. Mais, en tous les cas, c’est le genre d’alternative qui s’adapte à tout le monde. C’est facile à faire, plus ou moins rentable, et pratique.

Le marché des prestations bancaires fait partie des plus sûrs. Les experts sont confiants à l’idée que la reprise se fera rapidement après le coronavirus. Et le cas échéant, il y a toujours leur assurance. Il y a donc peu de risque. En plus, ce n’est pas la peine d’investir énormément pour vous lancer. Les comptes épargnes par exemple n’exigent plus de versement minimum pour leurs ouvertures, voire pour l’entretien du compte.

Le meilleur placement en fonction de votre profil

Mais quand bien même les analystes seraient confiants, il ne faut pas simplement copier les modèles de placement des autres.  Vous devez choisir le support idéal en fonction de votre profil : les revenus que vous gagnez, vos besoins financiers, etc. Tout sera plus clair en découvrant cette analyse.

Pour un indépendant par exemple, il faut un investissement solide où les fonds ne sont pas bloqués. Car les besoins financiers et les imprévus peuvent être importants.  Pour les salariés, qui ont des revenus fixes par mois, il est possible de bloquer une certaine somme d’argent à chaque fois.

Une analyse par des experts vous permettra de mieux vous connaitre financièrement et de trouver un placement idéal, à la fois pratique et rentable.

Les coups de cœur du moment

Plusieurs types de placements financiers sont désormais disponibles sur le marché. Et bien évidemment, vous êtes libre de votre choix. Néanmoins, voici les coups de cœur du moment :

          Les comptes épargnes des banques : avec un rendement moyen de 1%, les épargnes sont les nouvelles tendances du moment. C’est d’autant plus le cas depuis que vous n’avez pas à vous déplacer pour y prétendre. Les banques en ligne vous en proposent. En quelques  clics, vous pouvez avoir un compte sur livret en votre nom ou en celui de vos enfants dont vous vous portez caution. En tous les cas, dans ce genre de prestation bancaire, les fonds restent disponibles. Ce qui est un avantage.

          Les assurances vies : avec un rendement de 1%, mais une niche fiscale plus avantageuse. C’est un investissement que vous pouvez faire auprès des banques comme des entreprises d’assurance. Néanmoins, contrairement aux épargnes, il s’agira d’investir dans un compte bloqué.  Ce qui est un peu plus compliqué à gérer. C’est-à-dire que vous ne pouvez pas profiter comme bon vous semble des revenus et du capital de l’investissement. Il faut respecter certaines conditions, dont notamment le décès du souscripteur.  

Pourquoi souscrire à un prêt dans une banque?

De plus en plus de banques proposent des prêts. Que vous soyez un particulier ou une entreprise, les banques vous proposent des services bien définis. Cependant, beaucoup ne savent pas pourquoi et/ou comment souscrire à un prêt et se créent plus tard des embarras. Il est donc important de savoir pourquoi il faut faire un prêt dans une banque. Le présent article vous éclairera plus.


Quels sont les avantages d’un prêt dans une banque?

Toute structure, toute personne est confrontée à un moment donné, à des dépenses. Ces dépenses ne sont très souvent pas à sa portée. Ils sont donc contraints de courir pour résoudre leur problème. Ainsi, que ce soit pour acheter des matériels d’entreprises, pour construire votre maison, vous pouvez faire recours à une banque. Même pour vous prendre une voiture, la banque est prête à vous faire un prêt. Vous pouvez donc avoir le financement et payer par la suite en tranches. Cela vous aidera à mieux solder votre dû. Les banques vous permettent donc d’avoir le temps nécessaire pour rembourser les dettes.

De plus, lorsque vous avez un projet et que vous êtes à la recherche de financement, vous pouvez solliciter une banque. Lorsque le projet est bien établi, des banques sont disponibles pour vous porter leurs aides. Vous aurez alors les moyens nécessaires pour réaliser votre projet. Ensuite, lorsqu’elle commencera à prendre forme, vous rembourserez votre banque selon le contrat avec les intérêts. L’avantage donc avec les banques, c’est que vous avez moins de pressions et de problème qu’avec une personne physique. Toutefois, il est important de trouver la banque idéale pour vos transactions.  Le Comparateur de banque en ligne vous aidera surement pour un prêt éventuel. Le site https://www.commission-transparence.fr est également à votre disposition. Voilà tant d’avantages d’une souscription de prêt dans une banque.

COMMENT OBTENIR UN PRÊT POUR LA CONSTRUCTION D’UNE MAISON ?

 

Construire une maison n’est pas une mince affaire. Ce projet réclame une grosse somme qui nécessite un prêt auprès d’une banque ou une institution de financement. Pour ce faire, il y a différentes étapes requises pour les procédures et des dossiers à fournir.

Comment convaincre la banque pour un prêt de construction de maison ?

Pour l’obtention d’un prêt, tout se joue sur la conviction qu’il faut faire à la banque puisqu’il s’agit là d’une somme de grande valeur. Vous êtes un salarié en CDI ou CDD ? Vous devrez fournir à la banque des justificatifs de votre salaire mensuel pour qu’elle puisse vous évaluer, avec tous les détails concluants qu’elle jugera utiles. Si vous travaillez pour votre propre compte, vous devrez fournir à la banque des pièces justifiant votre revenu. A savoir que la mensualité du crédit immobilier ne doit pas dépasser le tiers de votre revenu. La banque a besoin d’une assurance avant l’établissement d’un contrat. Elle ne va pas investir pour une personne incapable de faire un remboursement pour sa propre sécurité.

Les dossiers nécessaires pour faire un prêt

La fourniture des dossiers constitue une étape cruciale pour avoir un prêt bancaire. Il y a les dossiers personnels et les dossiers par rapport au contrat de construction. La carte d’identité nationale, les documents sur la famille, un justificatif de domicile, un justificatif de salaire ou de revenu sont obligatoires pour vous justifier auprès de la banque. Ce sont les dossiers personnels nécessaires qui vont aider les spécialistes à évaluer votre cas et capacité d’endettement. Mais la banque a tout de même besoin des dossiers concernant la construction. Le contrat de construction d’une maison doit être intégré dans les dossiers, car il va indiquer un prix définitif de la maison, ainsi que le délai d’exécution des travaux. Le contrat d’assurance du constructeur venant de son assureur est aussi important et doit être fourni avec les autres dossiers. À part les documents qu’on vient de mentionner, il peut y avoir d’autres contrats et autres dossiers selon les travaux en cours : un permis de construction, un justificatif de titre de propriété du terrain, une assurance dommages lors de la construction.

Budget pour rénover votre maison : comment s’y prendre en 3 étapes

Vous êtes donc enthousiaste pour votre premier projet de rénovation ! Peut-être prévoyez-vous quelque chose de modeste, comme l’installation d’un nouveau plancher de cuisine. Mais en voulant le faire, vous décidez de remplacer les armoires. Et pendant que vous y êtes, vous pourriez tout aussi bien ajouter un magnifique îlot. Avant même que vous ne vous en rendiez compte, votre projet de rénovation de rêve de 2 000 € a atteint les 20 000 € ! Voici des astuces pour vous aider à prendre le contrôle de votre budget de rénovation.

Budget de rénovation en 3 étapes

1. Établissez un ordre de priorité pour les projets

Il est évident que si une pièce de votre maison est en mauvais état, vous devrez d’abord établir un budget pour ce projet. Ou si vous désirez ardemment rénover un espace particulier, optez d’abord pour celui-ci. Mais s’il en va autrement, envisagez de commencer par les rénovations les plus courantes qui apportent le plus de valeur ajoutée à votre maison et le plus de satisfaction aux propriétaires.

2. Estimations des coûts

Sortez votre calculatrice – c’est la partie la plus amusante ! Maintenant que vous avez décidé des travaux de rénovation à effectuer en premier, décomposez le coût de tout ce qui entre dans ce projet, y compris la main-d’œuvre et les matériaux nécessaires. Il vous faudra faire quelques recherches, alors prenez une tasse de café et mettez-vous à l’aise.

N’oubliez pas que vous ne pourrez pas déterminer le coût exact tant que vous n’aurez pas discuté avec un entrepreneur réel. Mais en cherchant sur Internet, vous obtiendrez des chiffres approximatifs qui vous permettront d’être réaliste quant à ce que vous pouvez faire avec votre budget.

3. Recueillir les offres des entrepreneurs

Bon, maintenant vous êtes prêt à discuter avec un entrepreneur. Demandez autour de vous ou recherchez en ligne au moins trois entrepreneurs agréés dans votre région. Demandez à chacun d’eux de vous soumettre une offre de projet et un calendrier, et comparez les prix. Si l’entrepreneur accepte et que l’offre correspond à votre fourchette de prix, allez-y.

QUELLES SONT LES BONNES RAISONS POUR FAIRE UN PRÊT BANCAIRE ?

 

Faire un prêt bancaire est assez important pour différentes causes : financer un projet professionnel, la création d’une entreprise, pour la construction d’un bâtiment. Il y a plusieurs formes de prêt selon votre besoin de financement.

Les différentes causes pour faire un prêt bancaire

Il peut y avoir plusieurs raisons pour effectuer un prêt auprès d’une institution financière. Étant un entrepreneur en manque de fond nécessaire pour la création d’entreprise, se financer auprès d’une banque est un moyen rapide et rentable. Et même en absence de fond, vous pouvez obtenir un crédit en présentant un projet concret. Cependant, le remboursement peut se faire au moyen terme ou au long terme selon la valeur du crédit. Vous êtes en manque d’argent ? La banque peut vous faire un prêt si vous êtes dans le besoin de construire une maison ou de la rénover. Vous devrez tenir compte de votre capacité de remboursement avant de faire la demande. Votre salaire doit couvrir tous vos besoins mensuels en plus du paiement de la dette bancaire. Une grosse somme va vous prendre des années pour un remboursement à la banque. Avec la pluralité d’offres de crédits au sein des banques, elles peuvent aussi vous avancer dans vos petits travaux de réparation ou achats de différents matériels utiles pour votre demeure.

Les points essentiels pour l’obtention d’un prêt

La banque fait des prêts seulement pour des projets concrets et crédibles à faire du profit. Il est donc essentiel de soigner la présentation de votre projet, avec tous les détails et une prévoyance des profits que vous pouvez en tirer. La banque est très exigeante dans l’étude du dossier de votre business plan. Elle refusera d’emprunter une startup qui risque une faillite au cours de son activité, qu’elle jugera incapable de rembourser ses dettes.

Pour conclure un prêt de grande valeur ou de petite valeur, la banque va demander une garantie.

 

Comment faire une bonne analyse financière ?

 

Vous avez besoin d’avoir de bonne connaissances sur la gestion des finances, mais aussi sur comment faire une analyse efficace des finances. Cela va de soi si vous êtes un chef d’entreprise ou un chef de projet. Pour la réussite d’une affaire quelconque, il est essentiel de bien connaître tous les rouages de celle-ci. Dans ce cadre, vous avez besoin d’apprendre beaucoup, pour avoir les connaissances nécessaires pour la bonne marche de vos activités.

Quelques conseils pour une bonne analyse financière

Faites un point du chiffre d’affaires et des marges effectuées : en premier lieu, vous devez faire l’étude de la structure des rentrées d’argent de l’entreprise et également contrôler les marges. Cela permet non seulement de bien suivre l’entreprise, mais aussi sa croissance. Cet exercice est utile pour mesurer la place de l’entreprise sur le marché et de voir quel est son poids face à la concurrence.

Faites un diagnostic des investissements effectués : dans une entreprise, il faut considérer deux sortes d’investissement. Celui qui correspond à l’immobilisation des actifs lors du bilan et celui du fonds de roulement.  Il est important de contrôler ceux-ci pour avoir une idée claire de la trajectoire de l’entreprise et puis pour savoir si celle-ci est sur la bonne route.

Effectuer l’analyse du financement : ici, il s’agit de comprendre les mouvements de la trésorerie. C’est un indicateur très important qu’il faut garder à l’œil. Il indique l’état exact de l’entreprise et il est impossible à manipuler. Pour mesurer ce dernier, il faut étudier la capacité d’autofinancement de votre entreprise. Il est un indicateur efficace de la rentabilité de l’entreprise.

Faire une analyse des ratios de rentabilité : il faut veillez à faire sortir de cette analyse économique le rendement des actifs pour pouvoir effectuer des comparaisons avec d’autres entreprises. Cela permet d’étudier l’efficacité de l’entreprise et de connaitre ses performances exactes.

Comment mettre en œuvre un plan budgétaire solide ?

Tout bon plan financier commence par un budget solide. Si vous essayez de payer vos factures ou d’économiser pour des vacances de rêve, un budget est la première étape pour réaliser vos objectifs financiers. Suivez ces étapes pour établir un budget réaliste.

4 conseils pour réussir à créer un budget personnel solide

Déterminez vos revenus

Commencez par le montant que vous gagnez chaque mois après impôts. Si votre rémunération varie, vous pouvez utiliser une moyenne, mais plus elle est précise, mieux c’est. N’oubliez pas les autres sources de revenus, comme la pension alimentaire, la pension alimentaire pour enfants, les intérêts, les dividendes et les revenus locatifs. Maintenant que vous connaissez vos revenus, vous pouvez vérifier où ils vont.

Calculez vos dépenses

Répartissez vos dépenses mensuelles dans des aspects spécifiques. Pour beaucoup de personnes, ces dépenses seront regroupées en logement, transport, services publics et nourriture. N’oubliez pas que certaines dépenses peuvent ne pas être facturées mensuellement. Passez donc en revue les mois précédents pour avoir une vue d’ensemble de vos dépenses mensuelles.

Calculez la différence

Si vos dépenses sont déjà supérieures à vos économies, vous avez deux possibilités. Soit vous gagnez plus d’argent, soit vous dépensez moins. En général, il est plus facile de réduire ses dépenses que de gagner plus d’argent. Examinez votre budget et déterminez ce qui peut être réduit. Si vous économisez plus que vous ne dépensez, c’est très bien. Êtes-vous satisfait du montant que vous économisez ? Si ce n’est pas le cas, qu’est-ce qui peut encore être éliminé ?

Déterminez ce qu’il faut faire de votre épargne

Vous avez des économies ! Félicitations. Maintenant, quelle est la meilleure chose à faire avec ? Si vous avez une dette à taux d’intérêt élevé, il est peut-être préférable de la rembourser. Vous pouvez même consolider cette dette à un taux d’intérêt plus bas pour épargner davantage et la rembourser plus rapidement. Un bon objectif est de vous fixer comme but d’épargner 1 000 euros sur votre compte d’épargne, puis de les intégrer dans un fonds d’urgence de trois mois. Si vous préférez cibler un pourcentage de vos revenus, essayez de commencer à 5 ou 10 %, puis augmentez votre taux d’épargne au fil du temps.

Comment bien gérer vos finances personnelles ?

 

Vous n’avez pas besoin de posséder un revenu colossal ou d’être né avec une cuillère en or avant de bien gérer votre argent. En effet, devant plusieurs dépenses et les charges qui se multiplient de plus en plus, vous pouvez être piégé dans un goulot d’étranglement à propos de vos finances. Voici quelques conseils pour vous aider à maitriser vos finances.

Faire le point de vos sources de revenus

Il est nécessaire pour maitriser vos finances publiques, de savoir en premier lieu combien vous gagnez par mois. En effet, vous devez savoir précisément les recettes que vous rapportent votre ou vos sources de revenus afin de mettre de l’argent de côté. Épargner n’est pas toujours simple, mais quand vous y impliquez de la rigueur et de la discipline vous y arrivez.

Fixer le budget mensuel des dépenses

Vous devez vous fixer un quota de dépenses à effectuer au cours du mois. Cet exercice n’est pas toujours aussi simple. En ce sens que, ce budget est fixé non pas selon vos dépenses, mais surtout selon les recettes que vous récoltez. Ainsi vous pouvez par exemple allouer 70% de vos revenus aux dépenses et 30% à l’épargne. En outre, faites également l’inventaire de vos sorties régulières d’argent. Les dépenses liées aux factures d’électricité, d’eau, de gaz, de transport, d’entretien automobile, etc., doivent être listées pour que vous en ayez une idée claire. Après avoir fait cela, respectez le budget alloué aux dépenses et à l’épargne.

Réduire ses dépenses et accroitre vos revenus

Il est primordial de chercher à réduire les dépenses régulières citées plus haut. Une autre chose intéressante à faire est la diversification de vos sources de revenus pour plus de recettes. Si vous êtes occupé à un emploi standard toute la semaine, vous pouvez utiliser votre weekend pour offrir des micros services en ligne en tant que freelance par exemple.

Comment gérer son patrimoine immobilier ?

 

Il y a un palmarès énorme d’opportunités pour investir qui sont sur le marché, mais de tous, c’est celui en immobilier qui est le plus sûr. Si vous aspirez à investir vos ressources financières pour acquérir un patrimoine immobilier, il faut que vous puissiez avoir les bonnes informations pour effectuer de bon placements. Il n’est pas toujours évident de faire les bons choix avec les bonnes informations, néanmoins ces informations limitent les mauvais placements et donc les pertes.

Soyez clair et précis sur le patrimoine immobilier dans lequel vous voulez investir 

Pour un bien immobilier, plusieurs facteurs rentrent en considération pour le choix final du bien dans lequel investir. Ici en immobilier, il faudrait que vous puissiez choisir un bien qui a un bon emplacement, un bien dont la qualité de construction est bonne et surtout prendre en considération la demande de location du bien. On parle de demande locative, car en immobilier, il y a des périodes de hausse et de baisse de prix.

Mettre à profit le déficit foncier de location 

Un bien immobilier de location est une acquisition qui vous sert d’effet de levier pour obtenir des emprunts. Un bien immobilier constitue une garantie excellente dans le milieu des finances. Pour des biens qui se trouvent en mauvais états, il est conseillé de faire des travaux de remise en état pour les mettre en valeur.

Parier sur des investissements à long terme pour son patrimoine immobilier 

La meilleure méthode de bâtir son patrimoine immobilier, est d’investir sur des horizons de rentabilité sur le long terme. Pour ce faire, il est conseillé de recourir à un spécialiste de conseil en gestion du patrimoine qui saura vous orienter convenablement.

Choisir correctement son placement 

Il est évident que le calcul des charges et des rendements est indispensable pour évaluer la rentabilité de votre investissement, mais tout ne s’arrête pas à ce niveau. Il faut prendre aussi en considération la position stratégique du bien. Vous devez vous intéresser à des biens accessibles, praticables et ayant une bonne visibilité pour les clients potentiels.