Le TRI ou taux de rendement interne : méthode d’analyse d’un projet d’investissement

Le TRI (taux de rendement interne) d’un investissement est le taux d’actualisation qui annule la VAN de l’investissement, c’est-à-dire qu’il est égal à la valeur actuelle des flux de trésorerie générés (CFi) par le décaissement de l’investissement (CFo).

Le TRI c’est quoi ?

Le TRI mesure le rendement brut annuel relatif du projet d’investissement sur le capital restant investi au début de chaque année. Ce rendement comprend le rendement des ressources financières du capital investi. Pour mesurer le rendement brut, il doit etre comparé au coût de financement

Investir : Si TRI > k

Rejet : si TRI < k

Vous pouvez en savoir plus par ici 

Avantages

Il n’est pas nécessaire de se référer au taux d’intérêt du projet pour le calcul du TRI. Toutefois, cet avantage est évident, car il est nécessaire de déterminer K pour appliquer le critère d’acceptabilité.

Il est plus facile à comprendre dans la pratique des affaires, car il est exprimé en pourcentage, une formule qui est couramment utilisée pour exprimer les taux d’intérêt des coûts financiers.

Inconvénients

Pour le calcul du TRI à un niveau mathématique, il est nécessaire de résoudre une équation complexe. Par conséquent, si vous ne disposez pas d’une calculatrice financière ou d’un ordinateur, vous devez travailler par approximations successives, en fixant une valeur pour le taux d’actualisation et voir quelle valeur la VAN donne et donc ajuster jusqu’à ce que vous identifiiez la valeur du taux d’actualisation qui fait que la VAN = 0. Il existe une fonction dans Excel qui vous permet de calculer facilement le TRI et la VAN.

Incohérence

Pour trouver le TRI, vous devez résoudre une équation de degré “n”, qui peut avoir “n” racines ou solutions. Certains d’entre eux peuvent être imaginaires ou réellement négatifs, qui seront rejetés puisque le TRI sera la véritable racine positive. Le problème est qu’il peut ne pas y avoir une seule racine positive ou qu’il y en a plusieurs.

Ensuite, dans les investissements non simples, il peut y avoir autant de TRI positifs différents qu’il y a de changements dans le signe des FN. Cela rend le critère de TRI pour ces projets incohérent, montrant plusieurs retours pour un seul investissement. Dans les investissements simples, il n’y a qu’un seul changement de signe, puis ils n’ont qu’un seul TRI positif et cette méthode est cohérente.

Comparaison des méthodes TIR et VAN

Les deux critères ne sont généralement pas équivalents, car ils mesurent des aspects différents de la rentabilité d’un investissement.

La VAN donne une valeur absolue et le TRI son pourcentage de rendement. Ces critères sont considérés comme complémentaires plutôt que substitutifs ou alternatifs, en ce sens qu’ils servent à faire une étude plus complète de la rentabilité d’un projet d’investissement.

Dans le cas d’investissements simples, les deux critères sont équivalents dans les décisions d’acceptation ou de rejet. Dans un investissement simple, il n’y a qu’une seule valeur de K qui annule la valeur actualisée nette, c’est-à-dire que le TRI du projet est unique et positif. Graphiquement, on peut voir très simplement que les deux méthodes aboutissent aux mêmes décisions.

Comment trouver un crédit auto pas cher

Pour un besoin d’acheter une nouvelle, il faudrait un budget spécial. Et pourtant vous ne disposez pas de l’argent, ce n’est pas un problème, tournez-vous vers les institutions qui proposent de nombreuses offres à votre demande. Les démarches sont généralement assez simples. Et les différents organismes vous donnent une réponse assez rapidement.

 

Comment ça fonctionne ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de souligner  la différence entre le prêt personnel et le prêt automobile. Il existe quelques points qui distinguent ces deux types de crédit. Si vous devez faire un crédit automobile, vous pouvez l’avoir directement chez le marchand de voitures. Il n’est pas nécessaire de passer à la banque, les vendeurs font en sorte de tout préparer et de tout gérer au sein de leur entreprise, toutes les démarches. Le crédit personnel de son côté provient d’une institution financière. On remarque également une différence importante sur le taux d’intérêt sur ces deux types de financement. Le taux sur un crédit automobile est moins élevé puisqu’il s’agit d’un contrat de vente temporaire. La voiture sert en quelque sorte une garantie pour la somme d’argent prêtée. Ce genre de prêt est donc mieux recommandé lors d’un achat de voiture. Les démarches sont simplifiées et souvent prises en charge par le marchand. Il est aussi important de savoir qu’un crédit auto ne prend effet qu’à la livraison. C’est une garantie intéressante puisque vous ne serez débité qu’avec la clef en mains et que tout soit conforme à vos demandes.

Pour le crédit personnel, il s’agit de tout faire avec les institutions financières. Avec leur accord, vous aurez la somme demandée transférée sur votre compte bancaire. Le taux d’intérêt varie selon l’institution et les remboursements sont immédiats selon le contrat entre les deux parties.

Le crédit auto est donc le plus recommandé pour tout besoin d’acheter une voiture. Les concessionnaires vous suggèrent de nombreuses voitures, le plus souvent neuves, mais des voitures d’occasion certifiées sont également en vente. Les clients profitent d’une belle voiture selon leur budget.

Quels placements sont bons à prendre en cette période de crise ?

Investir est un must. Vous rentabilisez ainsi vos revenus. Vous pouvez minimiser les perceptions du FISC. Et si vous choisissez bien votre placement, vous pourriez gagner de l’argent sans vous fouler. La question étant justement : quels sont les investissements dans lesquels se lancer en cette période.

Le retour des placements financiers

On sonne le retour des placements financiers. Il aura fallu la chute du marché de la bourse et la restriction des déplacements qui compliquent les investissements immobiliers pour ce faire. Mais, en tous les cas, c’est le genre d’alternative qui s’adapte à tout le monde. C’est facile à faire, plus ou moins rentable, et pratique.

Le marché des prestations bancaires fait partie des plus sûrs. Les experts sont confiants à l’idée que la reprise se fera rapidement après le coronavirus. Et le cas échéant, il y a toujours leur assurance. Il y a donc peu de risque. En plus, ce n’est pas la peine d’investir énormément pour vous lancer. Les comptes épargnes par exemple n’exigent plus de versement minimum pour leurs ouvertures, voire pour l’entretien du compte.

Le meilleur placement en fonction de votre profil

Mais quand bien même les analystes seraient confiants, il ne faut pas simplement copier les modèles de placement des autres.  Vous devez choisir le support idéal en fonction de votre profil : les revenus que vous gagnez, vos besoins financiers, etc. Tout sera plus clair en découvrant cette analyse.

Pour un indépendant par exemple, il faut un investissement solide où les fonds ne sont pas bloqués. Car les besoins financiers et les imprévus peuvent être importants.  Pour les salariés, qui ont des revenus fixes par mois, il est possible de bloquer une certaine somme d’argent à chaque fois.

Une analyse par des experts vous permettra de mieux vous connaitre financièrement et de trouver un placement idéal, à la fois pratique et rentable.

Les coups de cœur du moment

Plusieurs types de placements financiers sont désormais disponibles sur le marché. Et bien évidemment, vous êtes libre de votre choix. Néanmoins, voici les coups de cœur du moment :

          Les comptes épargnes des banques : avec un rendement moyen de 1%, les épargnes sont les nouvelles tendances du moment. C’est d’autant plus le cas depuis que vous n’avez pas à vous déplacer pour y prétendre. Les banques en ligne vous en proposent. En quelques  clics, vous pouvez avoir un compte sur livret en votre nom ou en celui de vos enfants dont vous vous portez caution. En tous les cas, dans ce genre de prestation bancaire, les fonds restent disponibles. Ce qui est un avantage.

          Les assurances vies : avec un rendement de 1%, mais une niche fiscale plus avantageuse. C’est un investissement que vous pouvez faire auprès des banques comme des entreprises d’assurance. Néanmoins, contrairement aux épargnes, il s’agira d’investir dans un compte bloqué.  Ce qui est un peu plus compliqué à gérer. C’est-à-dire que vous ne pouvez pas profiter comme bon vous semble des revenus et du capital de l’investissement. Il faut respecter certaines conditions, dont notamment le décès du souscripteur.  

Pourquoi souscrire à un prêt dans une banque?

De plus en plus de banques proposent des prêts. Que vous soyez un particulier ou une entreprise, les banques vous proposent des services bien définis. Cependant, beaucoup ne savent pas pourquoi et/ou comment souscrire à un prêt et se créent plus tard des embarras. Il est donc important de savoir pourquoi il faut faire un prêt dans une banque. Le présent article vous éclairera plus.


Quels sont les avantages d’un prêt dans une banque?

Toute structure, toute personne est confrontée à un moment donné, à des dépenses. Ces dépenses ne sont très souvent pas à sa portée. Ils sont donc contraints de courir pour résoudre leur problème. Ainsi, que ce soit pour acheter des matériels d’entreprises, pour construire votre maison, vous pouvez faire recours à une banque. Même pour vous prendre une voiture, la banque est prête à vous faire un prêt. Vous pouvez donc avoir le financement et payer par la suite en tranches. Cela vous aidera à mieux solder votre dû. Les banques vous permettent donc d’avoir le temps nécessaire pour rembourser les dettes.

De plus, lorsque vous avez un projet et que vous êtes à la recherche de financement, vous pouvez solliciter une banque. Lorsque le projet est bien établi, des banques sont disponibles pour vous porter leurs aides. Vous aurez alors les moyens nécessaires pour réaliser votre projet. Ensuite, lorsqu’elle commencera à prendre forme, vous rembourserez votre banque selon le contrat avec les intérêts. L’avantage donc avec les banques, c’est que vous avez moins de pressions et de problème qu’avec une personne physique. Toutefois, il est important de trouver la banque idéale pour vos transactions.  Le Comparateur de banque en ligne vous aidera surement pour un prêt éventuel. Le site https://www.commission-transparence.fr est également à votre disposition. Voilà tant d’avantages d’une souscription de prêt dans une banque.

Comment faire une bonne analyse financière ?

 

Vous avez besoin d’avoir de bonne connaissances sur la gestion des finances, mais aussi sur comment faire une analyse efficace des finances. Cela va de soi si vous êtes un chef d’entreprise ou un chef de projet. Pour la réussite d’une affaire quelconque, il est essentiel de bien connaître tous les rouages de celle-ci. Dans ce cadre, vous avez besoin d’apprendre beaucoup, pour avoir les connaissances nécessaires pour la bonne marche de vos activités.

Quelques conseils pour une bonne analyse financière

Faites un point du chiffre d’affaires et des marges effectuées : en premier lieu, vous devez faire l’étude de la structure des rentrées d’argent de l’entreprise et également contrôler les marges. Cela permet non seulement de bien suivre l’entreprise, mais aussi sa croissance. Cet exercice est utile pour mesurer la place de l’entreprise sur le marché et de voir quel est son poids face à la concurrence.

Faites un diagnostic des investissements effectués : dans une entreprise, il faut considérer deux sortes d’investissement. Celui qui correspond à l’immobilisation des actifs lors du bilan et celui du fonds de roulement.  Il est important de contrôler ceux-ci pour avoir une idée claire de la trajectoire de l’entreprise et puis pour savoir si celle-ci est sur la bonne route.

Effectuer l’analyse du financement : ici, il s’agit de comprendre les mouvements de la trésorerie. C’est un indicateur très important qu’il faut garder à l’œil. Il indique l’état exact de l’entreprise et il est impossible à manipuler. Pour mesurer ce dernier, il faut étudier la capacité d’autofinancement de votre entreprise. Il est un indicateur efficace de la rentabilité de l’entreprise.

Faire une analyse des ratios de rentabilité : il faut veillez à faire sortir de cette analyse économique le rendement des actifs pour pouvoir effectuer des comparaisons avec d’autres entreprises. Cela permet d’étudier l’efficacité de l’entreprise et de connaitre ses performances exactes.

EST-IL NÉCESSAIRE D’AVOIR UN COMPTE ÉPARGNE ?

 

Un compte épargne est un compte créé auprès d’une institution financière pour mettre une somme de côté, dans une durée déterminée. L’épargne fructifie au cours des années et produit des intérêts. Il y a plusieurs types d’épargne comme un compte de dépôt ou un compte de retraite.

Pourquoi faut-il créer un compte épargne ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à faire une épargne auprès d’une banque, à part le compte-chèques.  Avec l’épargne, vous pouvez vous faire des bénéfices selon le taux d’intérêt annuel offert par votre banque. Certaines exigent un coût de dépôt  minimal. En créant un compte épargne, vous pensez déjà à votre avenir. Puisque l’épargne est un compte qui ne peut être utilisé pour des paiements, un retrait avant l’échéance sera pénalisé. L’épargne est idéale pour un besoin de financement à l’avenir afin de réaliser un projet. Ce compte va vous aider à gérer vos dépenses. Avant de vous lancer dans la création d’un compte, il faudrait tout d’abord vous poser une question : pourquoi aurai-je besoin de faire une épargne ?

 

Les avantages d’un compte épargne

Un compte épargne présente beaucoup d’avantages. Au lieu de garder une énorme somme d’argent dans votre domicile, il est préférable de le sécuriser dans un endroit rassurant tel que la banque. La banque garantit une sécurité absolue de votre monnaie. En plus, vous pouvez avoir droit à un bénéfice pour un dépôt à long terme. C’est tout de même un moyen de contrôler les dépenses, et éviter un gaspillage. En ayant de l’argent sous les yeux, on a toujours tendance à le dépenser. La constitution d’un capital sera plus facile en épargnant. De ce fait, il sera plus simple de constituer votre entreprise si telle est votre ambition. C’est aussi un moyen de rassurer votre retraite.

Faire une épargne est nécessaire pour pouvoir constituer un capital considérable. Toutefois, l’épargne garantit la sécurité de votre argent, et vous pouvez même avoir une plus-value.